Née dans le Sud de la France, Cécile Coënt se construit dans une famille d’artistes musiciens, où l’expression artistique est un mode de vie et de sublimation.

Très précocement, son moyen d'expression est le dessin dont ses premières compositions sont des reproductions d'images, au crayon ou au feutre, lui permettant d'illustrer ses lectures.

Encouragée par son entourage et ses professeurs, elle reçoit une formation artistique académique aux Beaux-arts de Toulon et de Versailles. Elle se saisit des techniques de bases mais par-dessus tout, elle rencontre la peinture qu'elle explore sous toutes ses formes.

​C'est au fil des années que Cécile Coënt lâche prise sur le figuratif pour aborder l'abstraction, une expression spontanée de ses émotions, en utilisant la technique américaine du "Fluid Art" et de l'encre.

 

Son métier d'infirmière, sa rencontre avec la souffrance et la maladie, viennent nourrir sa sensibilité et son besoin d'expression artistique. Convaincue que cette dernière est thérapeutique, elle devient Art-Thérapeute de l'assistance publique des Hôpitaux de Paris. Au chevet de la personne âgée dépendante, elle ouvre un espace et un temps de liberté d'expression autre que la parole.